Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De tout et de rien...

De tout et de rien...

Un blog qui parle de tout et de rien, mais surtout de cuisine, de couture, de bricolage, de déco, de jeux de société,...

Knödeln aux abricots et à la pistache, l'été est là !

L'association de l'abricot et de la pistache est un classique et une valeur sûre, au même titre que celui de l'abricot et de la lavande. Vu la météo des dernières semaines les premiers abricots (de France) arrivent sur les étals des maraîchers. Je n'ai pas laissé passer l'occasion de tester une recette repérée cet automne, toujours sur le même site américo-munichois Delicious Days.

Avant de vous dévoiler la recette laissez-moi vous expliquer ce qu'est un knödel. La traduction littérale (car vous l'aurez deviné le mot - et le plat - est d'origine allemande/autrichienne) donne : boulette. C'est pas faux, même si j'aurais plutôt dit "balle" vu la taille... Les knödeln (un knödel, des knödeln, respectons la grammaire allemande) sont des boules de pâte, salées ou sucrées, fourrées ou non qui sont pochées dans de l'eau bouillante. En version salée on les trouve classiquement garnies de petits lardons et d'oignons, elles sont servies dans (oui, oui, dans) une soupe de type bouillon. Le plat parfait en hiver quand on rentre d'une journée dehors dans le froid, succès garanti.

Knodeln-Abricot-5-copie.jpg

Je vous propose donc une version sucrée, plus légère (à peine).

Ingrédients (pour 6-8 Knödeln)
250g de fromage frais de type faisselle (idéalement 20% de MG, surtout pas 0%...par pitié),
1 jaune d'oeuf,
75g de semoule de blé dur,
25g de beurre mou,
1 c. à s. de sucre vanillé,
15g de pâte de pistache,
1 citron (au mieux bio, au pire non traité après récolte),
50g de farine,
6-8 abricots,
6-8 morceaux de sucre roux ou c. à c. de sucre roux,
Pistaches moulues.

Disposez le fromage frais dans un tamis (à maille très fine) et laissez égoutter au moins 20 minutes (idéalement une heure).

Pendant ce temps nettoyez le citron, essuyez-le et râpez-le très finement pour en obtenir les zestes, il vous en faudra une cuillère à café. Nettoyez aussi les abricots, ôtez les morceaux de tiges, puis essuyez les en les tamponnant avec du papier absorbant. Coupez-les en deux (d'un côté seulement, le long du "pli", ne le tranchez pas complètement), ôtez le noyau avec la pointe du couteau, puis introduisez-y le morceau de sucre ou la cuillère à café de sucre en poudre. Refermez l'abricot. Répétez l'opération avec les autres abricots.

Portez une grande (vraiment grande) casserole d'eau à ébullition.

Knodeln-Abricot-2.jpg

Mélangez (avec une cuillère en bois) la faisselle, le beurre ramolli, le jaune d'oeuf, le sucre vanillé, la semoule de blé dur, les zestes de citron, la pâte de pistache et en dernier : la farine.

Vous devez obtenir une pâte un peu collante, mais qui se détache quand même des parois de votre récipient. Si votre pâte est trop molle, ajoutez un peu de farine (cuillère par cuillère).

Divisez votre pâte en 6-8 portions égales (je pèse de façon précise pour faire ceci, comme ça : pas de jaloux). Farinez votre plan de travail. Aplatissez une portion de pâte et déposez-y l'abricot au milieu.

Knodeln-Abricot-3.jpg

Avez vos mains, remontez la pâte autour de l'abricot pour qu'il soit entièrement enrobé. Prenez soin de colmater les jointures de pâte, le Knödel doit être hermétique, sinon le jus de l'abricot s'en échapperait pendant la cuisson, ce serait une catastrophe. D'accord, il y a pire, mais quand même, ce serait fâcheux.

Knodeln-Abricot-1.jpg

Répétez l'opération avec les autres abricots. Vos Knödeln sont maintenant prêts pour le grand plongeon dans l'eau bouillante. A l'aide d'une écumoire, déposez-les dans la casserole, remuez de temps en temps et laissez-les cuire 12-14 minutes en baissant un peu le feu, une eau frémissante est suffisante. Assurez-vous qu'ils soient totalement recouverts d'eau durant la cuisson.

Une fois cuits, sortez-les avec l'écumoire, laissez-les s'égoutter un peu (vous pouvez utiliser une passoire en plastique), puis roulez-les dans la pistache écrasée. Saupoudrez d'un peu de sucre glace et servez sans attendre, c'est quand ils sont chauds qu'ils sont meilleurs.

Remarques :
- J'ai utilisé, à tort, du fromage blanc plutôt que du fromage frais. La pâte était très molle je n'ai donc pu la diviser qu'en 6. Je n'arrivais pas à en mettre moins autour d'un abricot (elle se cassait). Si votre pâte est plus ferme vous aurez plus de facilité pour entourer l'abricot. Mais attention, plus elle est ferme, plus elle sera dure une fois cuite. Dilemme...
- La pâte de pistache ne faisait pas partie de la recette originale. Or j'ai trouvé que c'était une bonne chose à ajouter pour renforcer un peu le goût de pistache.
- Vous pouvez bien évidemment varier les fruits, je me languis déjà de Knödeln aux quetsches roulés dans des miettes de spéculoos...

Knodeln-Abricot-4-copie.jpg

PS : j'allais oublier l'essentiel : ça se prononce kneudelle ;-)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

mercotte 18/08/2011 19:29



en voilà une façon origin ale de traiter l'abricot en plus c'est beau !



Héloïse 20/07/2011 12:20



Hello Amélie, merci pour ton passage sur mon blog. J'adooore le tien, gourmand et astucieux. Mais je n'arrive pas non plus à m'y abonner...  Si tu peux m'expliquer...........


 



mademoiselle.m 02/06/2011 23:50



Cela donne drôlement envie ... glurps !! Je veux essayer de suite mais il est un peu tard là T_T



roline 28/05/2011 21:55



comprend pas j'ai la news letter et j'ai pas eu vent de cette recette prometteuse!!!


va falloir que je m'invite chez toi!!!!